Ukraine: Washington accuse la Russie de vouloir "annexer" deux territoires prorusses

Un soldat russe face à un immeuble en partie détruit à Donetsk, capitale de la république auto-proclamée du même nom, le 11 avril 2022.  - Alexander NEMENOV © 2019 AFP
Un soldat russe face à un immeuble en partie détruit à Donetsk, capitale de la république auto-proclamée du même nom, le 11 avril 2022. - Alexander NEMENOV © 2019 AFP

876450610001_6305532127112

Les Etats-Unis ont fait état lundi d'informations "très crédibles" selon lesquelles la Russie entend organiser "mi-mai" des référendums pour "tenter d'annexer" les "républiques" séparatistes prorusses de Donetsk et Lougansk, dans l'est de l'Ukraine.

"Selon les informations les plus récentes, nous pensons que la Russie va tenter d'annexer la 'république populaire de Donetsk' et la 'république populaire de Lougansk'", a déclaré à la presse à Washington l'ambassadeur américain auprès de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, Michael Carpenter.

"Ces informations montrent que la Russie entend fabriquer de toutes pièces des référendums" en ce sens "vers la mi-mai", a-t-il ajouté.

"Un projet similaire pour Kherson"

"Moscou envisage un projet similaire pour Kherson", ville côtière ukrainienne dont l'administration russe a pris le contrôle à la faveur de l'invasion russe de l'Ukraine lancée le 24 février, a-t-il ajouté. "Nous pensons que ces informations sont très crédibles", a assuré le diplomate.

Selon lui, "de tels simulacres de référendums, des votes fabriqués de toutes pièces, ne seront pas considérés comme légitimes, pas plus que toute tentative d'annexer d'autres territoires ukrainiens". "Nous devons agir en urgence", a-t-il insisté, sans en dire davantage sur la réaction occidentale.

La ville de Kherson, proche de la Crimée annexée par Moscou en 2014, est la première et à ce jour la seule ville d'importance ukrainienne dont les Russes aient pris complètement le contrôle depuis le début de leur invasion de l'Ukraine le 24 février. Ils en ont revendiqué la prise le 3 mars.

Kiev accuse aussi la Russie de vouloir organiser dans cette région - comme dans la région voisine de Zaporijia - un "référendum" sur l'indépendance.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles