Ukraine: violente offensive russe à Vovtchansk, dans la région de Kharkiv

Les forces ukrainiennes sont « en difficulté », de l'aveu même du gouverneur de Kharkiv, ville cruciale de l'Est ukrainien où les forces russes ont entamé, vendredi 10 mai, une vaste offensive. L'état-major ukrainien admet encore « des succès tactiques » pour le Kremlin et, en quelques jours, des milliers de civils ont dû être évacués de la zone. L’épicentre des combats semble néanmoins être la petite ville de Vovtchansk, située presque sur la frontière.

La ville de Vovchansk en Ukraine, dont on a pu approcher hier à 5 km, semble massivement détruite, raconte notre envoyé spécial dans la région de Kharkiv, Stéphane Siohan. Les Russes y ont appliqué la politique de la terre brûlée et il ne reste pas un bâtiment intact dans le centre, a confié le directeur de la police régionale qui revenait d'opérations d'évacuation. Selon un bilan très provisoire, mais qui sera certainement plus important, au moins sept personnes ont péri dans l'attaque russe sur la ville et, désormais, plus de 4 000 civils ont fui la zone des combats.

À lire aussiUkraine: des milliers de civils évacués dans la région de Kharkiv, une raffinerie en feu en Russie

Vers la chute de la ville

L'armée russe pourrait se contenter de la tenir à portée de canons d'artillerie, de la bombarder régulièrement en provoquant un nouvel exode massif.

Le commandant des forces ukrainiennes à Kharkiv remplacé


Lire la suite sur RFI