Ukraine : les villes de Kiev, Lviv et Kharkiv visées par des frappes russes

© Genya SAVILOV / AFP

Deux immeubles résidentiels de Kiev en Ukraine ont été touchés mardi par une "attaque" aux missiles imputée à la Russie, ont annoncé les autorités, dans la première frappe sur la capitale ukrainienne en un mois. "Attaque sur la capitale : selon des informations préliminaires, deux immeubles résidentiels ont été touchés dans le district de Petchersk. Plusieurs missiles ont été abattus par la défense antiaérienne au-dessus de Kiev", a affirmé de son côté Vitaly Klitschko, le maire de la capitale ukrainienne, sur Telegram.

>> LIRE AUSSIGuerre en Ukraine : le conflit s'internationalise progressivement

 

"Les médecins et les secours sont sur les lieux des frappes", a ajouté le maire de Kiev.

Quelques jours après un retrait humiliant

Cette frappe intervient quelques jours après une humiliante retraite des forces russes dans le sud de l'Ukraine et en plein sommet du G20 en Indonésie. "La Russie répond au puissant discours de Volodymyr Zelensky au G20 par une nouvelle attaque au missile", a dénoncé le chef de cabinet de la présidence ukrainienne, Andriï Iermak, sur Twitter. "Est-ce que quelqu'un pense sérieusement que le Kremlin veut vraiment la paix ? Il veut l'obéissance. Mais au bout du compte, les terroristes perdent toujours", a-t-il ajouté.

Dans une courte vidéo diffusée sur Telegram par le chef adjoint de la présidence Kyrylo Tymochenko, on pouvait voir une partie d'un immeuble de cinq étages en feu, des flammes impressionnantes jaillissant de l'intérieur. "Le danger ...


Lire la suite sur Europe1