Ukraine: la vie reprend dans la ville d'Irpin ravagée par la guerre

La ville d’Irpin, en banlieue de Kyiv, reste encore aujourd’hui un symbole de la destruction massive opérée au début du conflit. Aujourd'hui, des habitants sont revenus y vivre, mais le travail de reconstruction demeure gigantesque.

Avec nos envoyés spéciaux à Irpin, Clea Broadhurst et Julien Boileau

La vie a presque repris son cours à Irpin, les magasins ont rouvert et l’on entend le bruit des travaux qui s’opèrent. Yuri, un homme âgé de 73 ans, est revenu vivre ici il y a deux semaines.

« La guerre continue, on ne vit qu’un jour à la fois. Personne ne sait de quoi demain sera fait. J’ai du mal à avoir foi en notre gouvernement. Quand la guerre a commencé, les Russes sont venus jusqu’à Bucha, comment est-ce possible que l’armée vienne de Biélorussie jusqu’ici ? Comment ça se fait ? »

« Brisés, mais pas soumis »

Irpin a été sous le feu des bombardements russes pendant des semaines, comme nous l’explique Andrii Kravchuk, le député maire de la ville : « Irpin est devenue un obstacle sur la route vers Kiev et nous en avons souffert, nous avons beaucoup été sous les feux. À Bucha, les Russes s’y sont installés, ici à Irpin, ils s’y sont battus et l’ont bombardé. Nous avons payé un lourd prix. Mais notre slogan, c’est : “brisés, mais pas soumis”. »

►À lire aussi : Reportage - Ukraine: de retour à l'Ouest, les familles retrouvent leurs maisons dévastées


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles