Ukraine : cette vidéo ne montre pas Roger Cloutier, un responsable de l’Otan, capturé par les Russes

·3 min de lecture

Depuis le 6 avril, des publications sur les réseaux sociaux prétendent que Roger Cloutier, un lieutenant général américain de l’Otan, aurait été capturé à Marioupol, en Ukraine, par l’armée russe. Le 11 avril, une vidéo affirmant montrer son arrestation par les forces du FSB, les services de renseignement russes, a été publiée sur Facebook. Mais elle montre en réalité l’arrestation d’un combattant tatar, engagé contre les forces russes en Crimée.

La vérification en bref

  • Une vidéo prétend montrer Roger Cloutier, un haut responsable de l’Otan, se faire arrêter par le FSB, selon des publications sur les réseaux sociaux.

  • La vidéo montre en réalité l’arrestation d’un membre d’un bataillon Tatar de Crimée, qui combat les Russes.

  • L’Otan a démenti la rumeur selon laquelle Roger Cloutier serait capturé.

La vérification en détail

Sur la vidéo, on peut voir un homme portant une casquette se faire arrêter par des soldats portant l’uniforme du FSB. Il est transféré dans une voiture puis amené dans un bâtiment. "Guerre en Ukraine, un général américain des Marines Roger Cloutier et deux instructeurs français de la DGSE capturés par des soldats russes après le clash de leur appareil" (sic), peut-on lire sur la publication. La vidéo, partagée le 12 avril par Direct Infos Abidjan, un site d’actualité ivoirien, cumule plus de 13 000 vues sur Facebook.

La vidéo a également été partagée ici le 12 avril sur Facebook et ici le même jour sur Twitter.

Depuis le 5 avril, des publications en français comme celle-ci sur Facebook et celle-ci sur Twitter, ou encore en anglais, affirment que Roger L. Cloutier, qui assure le commandement terrestre de l'Otan, a été capturé à Marioupol, dans l’est de l’Ukraine, où se déroulent des combats depuis un mois et demi.

L’arrestation d’un Tatar de Crimée se battant contre les forces russes

En faisant une recherche d’images inversées via l’outil Invid Verify (voir ici comment procéder), on peut retrouver la vidéo originale.

Elle a été publiée par l’agence de presse gouvernementale russe Ria Novosti, dans un article du 7 avril. L’agence indique qu’il s’agit de l’arrestation d’un combattant du bataillon tatar de Crimée, par le FSB russe, le 7 avril, à Simferopol, en Crimée. D’après l’article, l’homme arrêté a mené des "actions anti-russes sur le territoire du district de Genichesk, de la région de Kherson", notamment depuis le début de la guerre en Ukraine. Le bataillon tatar de Crimée, aussi nommé bataillon Noman Çelebicihan, du nom d’un activiste tatar, est une unité paramilitaire de volontaires tatars de Crimée qui combattent les Russes et leurs soutiens en Crimée, depuis 2016.

Certaines publications font une erreur à propos du grade de Roger Cloutier : il est lieutenant général, et non général comme elles l’affirment.

Le 5 avril, le jour où la rumeur est devenue virale sur les réseaux sociaux, Roger Cloutier a posté sur sa page LinkedIn une photo de lui en plein discours lors d'un événement de l'Otan à Izmir, en Turquie. Dans un commentaire le 6 avril, le lieutenant général de l’Otan a répondu au commentaire d’un internaute qui mentionnait la rumeur de sa capture, affirmant que "ces rumeurs sont complètement fausses".

Le grand quartier général des puissances alliées en Europe de l'Otan (Shape), a démenti à l'AFP le 8 avril la capture de Roger Cloutier par les forces russes, affirmant : "Des rumeurs circulent en ligne, selon lesquelles le lieutenant général Roger Cloutier, commandant des forces alliées terrestres, a été capturé en pleine activité militaire en Ukraine, plus spécifiquement à Marioupol. Ces affirmations sont entièrement fausses."

D’après le quartier général de l’Otan en Europe, le lieutenant s'est rendu pour la dernière fois en Ukraine "en juillet 2021 pour mener des discussions au sein de l'état-major terrestre à Kiev afin de renforcer le partenariat de l'Otan avec les forces courageuses et compétentes de l'Ukraine".

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles