Ukraine : veto de la Russie au Conseil de sécurité de l’ONU

La Russie a présenté son veto, la Chine s'est abstenue.  - Credit:Vincent Isore / MAXPPP / IP3 PRESS/MAXPPP
La Russie a présenté son veto, la Chine s'est abstenue. - Credit:Vincent Isore / MAXPPP / IP3 PRESS/MAXPPP

LRussie a sans surprise utilisé son veto vendredi pour empêcher l'adoption d'une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU condamnant ses annexions de quatre régions ukrainiennes, un texte qui va désormais être soumis à l'Assemblée générale où tous les États membres sont représentés. En dehors du veto russe, la résolution a recueilli 10 voix en sa faveur et quatre pays se sont abstenus, la Chine, l'Inde, le Brésil et le Gabon. Le projet de texte, rédigé avant la signature vendredi par le président russe Vladimir Poutine des documents d'annexion des régions de Donetsk, Louhansk, Zaporijia et Kherson, voulait « condamner » l'organisation par la Russie de « soi-disant référendums illégaux » dans ces régions et souligner qu'ils ne peuvent avoir « aucune validité » ni « servir de base à une altération du statut de ces régions », « y compris toute pseudo-annexion » par la Russie.

Ce projet de résolution, préparé par les États-Unis et l'Albanie, appelait tous les États et autres organisations « à ne pas reconnaître une pseudo-annexion » des quatre régions par la Russie. Il exigeait également que Moscou « retire immédiatement, complètement et sans condition toutes ses forces militaires » du pays. « Vous nous forcez intentionnellement à utiliser notre veto pour pouvoir vous lancer dans des envolées lyriques sur le fait que nous abusons de notre droit », a accusé l'ambassadeur russe à l'ONU, Vassili Nebenzia, dénonçant une « action ouvertement hostile de l'Occiden [...] Lire la suite