Ukraine: une usine militaire visée par un bombardement à Kiev, au moins un mort

·1 min de lecture
Bombardement dans la banlieue de Kiev, le 27 février. (Photo d'illustration) - Dimitar Dilkoff
Bombardement dans la banlieue de Kiev, le 27 février. (Photo d'illustration) - Dimitar Dilkoff

876450610001_6304113789001

Une usine de matériel militaire fabriquant notamment des tanks a été visée samedi matin par un bombardement dans la banlieue de Kiev. Ce bombardement, revendiqué par Moscou, intervient au lendemain de l'avertissement des forces russes qu'elles allaient intensifier leurs attaques sur la capitale ukrainienne. "Des armes air-sol de haute précision et de longue portée ont détruit des bâtiments de production d'une usine d'armement à Kiev", a annoncé le ministère de la Défense russe dans un communiqué sur Telegram.

Sur les lieux, un grand nombre de militaires et de policiers étaient présents sur place, empêchant l'accès au complexe, d'où s'échappait de la fumée. Le maire de Kiev, Vitali Klitschko, a indiqué sur Telegram qu'une personne avait été tuée et "plusieurs" hospitalisées après cette frappe sur le district de Darnytsky.

"Nos forces de défense antiaérienne font de leur mieux pour nous protéger, mais l'ennemi est rusé et impitoyable", a-t-il écrit.

L'appel à la prudence du maire de Kiev

Vitaly Klitschko a une nouvelle fois appelé les habitants partis de la ville à ne pas y revenir, mais à rester dans un "endroit sûr". Vendredi, une frappe russe avait touché une usine de la région de Kiev, fabriquant des missiles Neptune que l'armée ukrainienne avait affirmé avoir utilisés pour frapper le croiseur russe Moskva.

Les tirs russes sur la région de Kiev se sont raréfiés depuis la fin mars, lorsque Moscou a retiré ses troupes des alentours de la capitale, en annonçant vouloir concentrer son offensive sur l'est de l'Ukraine. La Russie a cependant menacé vendredi d'intensifier ses attaques sur Kiev après avoir accusé l'Ukraine de bombarder des villages en territoire russe, proches de la frontière ukrainienne.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles