Ukraine : la Suisse suspend à son tour l'accord sur les visas simplifiés pour les Russes

© WINFRIED ROTHERMEL / picture alliance / dpa Picture-Alliance via AFP

La Suisse  a décidé vendredi de suspendre "intégralement" l'accord sur l'assouplissement du régime des visas pour les Russes, s'alignant à nouveau sur une mesure similaire prise par l'Union européenne . Lors de sa séance, le Conseil fédéral (gouvernement) "a décidé de suspendre intégralement l'accord visant à faciliter la délivrance de visas que la Suisse a conclu avec la Russie" en 2009, indique-t-il dans un communiqué.

"Il s'agit toutefois non pas d'imposer aux ressortissants russes une interdiction générale de visa, mais de leur appliquer à nouveau la procédure ordinaire, c'est-à-dire les règles du code des visas", précise-t-il.

Les intérêts "à concourir à une politique des visas commune"

Berne s'aligne ainsi sur la décision prise par Bruxelles. "La Suisse a tout intérêt à concourir à une politique des visas commune et uniforme à l'échelle européenne, sans quoi elle risquerait d'être confrontée à une hausse du nombre de demandes de visa déposées auprès de ses représentations à l'étranger par des ressortissants russes cherchant à contourner les décisions de l'UE", justifie le communiqué.

>> LIRE AUSSIUkraine : «450 tombes» découvertes près d'Izioum, ville reprise aux Russes

 

Traditionnellement neutre, la Suisse avait rompu avec son habituelle réserve dans les jours suivant le début de la guerre en Ukraine en s'alignant sur les sanctions économiques de l'Union européenne. Elle a également imité début août les sanctions concernant les importations d'or de Russie pa...


Lire la suite sur Europe1