Ukraine: ces soldats qui tentent de se reconstruire après les traumatismes de la guerre

Dans un hôpital psychiatrique de la périphérie de Kiev, près de 150 soldats souffrant de syndrome post-traumatique sont pris en charge. Certains blessés veulent "se rétablir le plus vite possible" pour repartir au combat.

Plus de cent jours après le début de la guerre en Ukraine, les combats sont toujours là. Ce mardi, la Russie a affirmé gagner du terrain à Severodonetsk, ville-clef dans l’est du pays. Mais si de nombreux soldats sont toujours sur les champs de bataille, d'autres ne peuvent plus combattre car ils ont été marqués et blessés psychiquement.

Syndrôme post-traumatique

Dans la périphérie de Kiev, un hôpital psychiatrique leur est entièrement dédié. Blessés, démobilisés, les soldats tentent de se reconstruire après avoir vécu les traumatismes des combats et de la guerre. Tous souffrent d’un syndrome post-traumatique.

"Les symptômes du syndrome post-traumatique se caractérisent par des souvenirs obsessionnels, l’évitement de tout ce qui rappelle le traumatisme ainsi qu’une hypervigilance", souligne la psychologue Tetyana Syrenko à BFMTV.

C’est le cas de Yehor. Mi-mars, avec sa brigade, lors de la bataille de Kiev, il s’est retrouvé sous le feu ennemi. Ce soldat de la 72e brigade de l'armée ukrainienne a été touché par un tir de mitrailleuse lourde à la jambe gauche, alors qu'il tentait d'échapper aux balles.

"Je veux me rétablir le plus vite possible et leur faire la fête à ces enfoirés de Russes"

Malgré le repositionnement des forces russes dans l'Est et l'abandon de la région de Kiev, dans la tête de Yehor, la guerre est loin d’être terminée.

"Pour être tout à fait honnête, je veux me rétablir le plus vite possible et leur faire la fête à ces enfoirés de Russes. Ce que je souhaite plus que tout, c’est qu’ils ressentent la même douleur qu’ont éprouvé les victimes de Butcha, Gostomel et Irpin", dit-il au micro de BFMTV.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Guerre en Ukraine : la "défense absolument héroïque" du Donbass se poursuit, selon Zelensky

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles