Ukraine: situation tendue à la centrale nucléaire de Zaporijjia entre militaires russes et personnel ukrainien

Des missiles russes tirés depuis la centrale nucléaire de Zaporijjia dans le sud de l’Ukraine, c’est l’accusation très grave formulée par les autorités du pays. Sous contrôle de l’armée russe depuis le mois de mars, la centrale continue de fonctionner mais la situation y reste extrêmement tendue entre les militaires russes qui l’occupent et le personnel ukrainien.

Selon les autorités ukrainiennes, plusieurs centaines de soldats russes sont cantonnés en permanence sur le site de la centrale nucléaire. À cela s’ajoutent des équipements lourds : des chars, des véhicules blindés et des camions chargés d’armements et d’explosifs. Plus grave encore, l’Ukraine accuse l’armée russe d’avoir déployé sur le site des lanceurs de missile et d’avoir procédé à des tirs sur le territoire de Nikopol, à 80 kilomètres au sud-ouest de Zaporijjia.

Brouille entre Ukrainiens et AIEA

Les autorités ukrainiennes se disent extrêmement inquiètes et elles accusent l’AIEA l’Agence internationale de l’énergie atomique, de ne rien faire pour pousser les Russes à évacuer la centrale. Selon Petro Kotin, le directeur de l’agence nucléaire ukrainienne, l’AIEA ne se montre pas assez ferme à l’égard de Moscou pour des raisons politiques et parce qu’un Russe siège auprès de son directeur général.

► À lire aussi : Guerre en Ukraine: dans les tranchées de Zaporijia, face à l'armée russe


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles