Publicité

Ukraine: sept morts dont trois enfants après des frappes de drones russes à Kharkiv

Des pompiers et secouristes sur les lieux d'une frappe nocturne de drones russes à Kharkiv, le 10 février 2024 en Ukraine (SERGEY BOBOK)
Des pompiers et secouristes sur les lieux d'une frappe nocturne de drones russes à Kharkiv, le 10 février 2024 en Ukraine (SERGEY BOBOK)

Sept personnes ont été tuées dont trois enfants samedi lors de frappes nocturnes de drones russes sur une station-service à Kharkiv, localité de l'est de l'Ukraine, a annoncé le gouverneur de la région, Oleg Synegoubov.

"Malheureusement le bilan des attaques de l'occupant sur Kharkiv est monté à sept" morts, a déclaré M. Synegoubov sur Telegram. "Parmi eux figurent trois enfants: un âgé de 7 ans, un de 4 ans et un bébé d'environ six mois", a-t-il ajouté.

Les drones, des Shahed de fabrication iranienne, "ont touché une station-service et provoqué un déversement de carburant enflammé, ce qui a provoqué l'incendie de 14 maisons", a indiqué le maire de la ville Igor Terekhov, en précisant que le feu avait couvert un large périmètre, conduisant à l'évacuation d'une cinquantaine de personnes.

Selon M. Synegoubov, un couple et leurs trois enfants, "sont morts" dans leur maison, "une famille entière de cinq personnes", en raison de l'incendie. "Le corps de l'homme a été retrouvé dans le couloir de la maison, tandis que la mère et les enfants ont tenté de s'enfuir dans la salle de bain", a-t-il indiqué. Dans une autre maison, un couple de retraités a péri.

"L'incendie a été provoqué par une fuite de carburant, suivie d'une fuite de substance dangereuse dans la rue", se propageant jusqu'aux habitations, a encore précisé le gouverneur de la région de Kharkiv.

"Trois drones ont frappé le quartier de Nemyshlyanskyi à Kharkiv. Une infrastructure sensible a été détruite", a abondé le procureur régional de Kharkiv, Oleksandr Filachkov, en faisant référence à la station-service. "Il y a eu une énorme quantité de carburant" déversé, "ce qui explique pourquoi l'incendie a été aussi terrible", a-t-il souligné.

"Notre colère est absolue. Ce peuple paiera pour tout", s'est emporté sur Telegram le chef de l'administration présidentielle Andriï Iermak.

L'attaque de samedi survient après une série de frappes nocturnes à Kharkiv et plus à l'est, dans la ville de Velykyï Bourlouk.

Le gouverneur de la région de Kharkiv avait déclaré auparavant que des zones civiles avaient été touchées dans les deux localités, dont un café à Velykyï Bourlouk.

Ailleurs en Ukraine, deux personnes ont été tuées et deux autres blessées lors d'une frappe russe sur le village de Veletynske dans la région de Kherson (sud), a indiqué l'administration régionale.

Des frappes de drones russes ont aussi visé Odessa, grand port de la mer Noire, faisant quatre blessés atteints par des fragments d'engins abattus, selon le gouverneur Oleg Kiper. A Izmaïl, sur le Danube, les frappes ont détruit des installations industrielles, a-t-il ajouté.

Au total, 23 des 31 drones explosifs lancés par la Russie sur les régions de Kharkiv et d'Odessa ont été détruits en vol, a affirmé l'armée de l'air.

bur-pop/ref