Ukraine: sept corps découverts dans une nouvelle fosse, près de Boutcha

Le policier ukrainien Bogdan Demtsiura exhume le corps d'Andriy Samforskyi, mort à l'âge de 87 ans de maladie le 26 mars 2022 et enterré provisoirement dans son jardin à cause de la guerre, le 19 avril 2022 à Boutcha (Ukraine) - Yasuyoshi CHIBA © 2019 AFP
Le policier ukrainien Bogdan Demtsiura exhume le corps d'Andriy Samforskyi, mort à l'âge de 87 ans de maladie le 26 mars 2022 et enterré provisoirement dans son jardin à cause de la guerre, le 19 avril 2022 à Boutcha (Ukraine) - Yasuyoshi CHIBA © 2019 AFP

Sept corps ont été découverts ce lundi dans une nouvelle fosse, près de Boutcha, où des cadavres de civils ont été retrouvés après le retrait de l'armée russe de la région de Kiev fin mars, a annoncé la police de Kiev.

"Sept civils ont été torturés par les Russes puis lâchement exécutés d'une balle dans la tête", a indiqué sur Facebook le chef de la police de Kiev, Andriï Nebytov, précisant que "plusieurs victimes avaient les mains liées et les genoux attachés".

"Cette fosse a été découverte aujourd'hui là où les militaires russes étaient stationnés, près du village de Myrotské", situé respectivement à 10 km au nord-ouest de Boutcha et à 35 km de Kiev sur le même axe, a-t-il ajouté.

Trois corps retrouvés fin avril

Le chef de la police de la région de Kiev a indiqué "travailler actuellement à l'identification des victimes".

Après le départ des soldats russes de la région de Kiev et la découverte de centaines de cadavres de civils ukrainiens, Boutcha est devenue le symbole des crimes de guerre imputés à la Russie par l'Ukraine.

Moscou a rejeté à plusieurs reprises ces accusations, dénonçant des "falsifications" orchestrées par Kiev avec le soutien des Occidentaux.

Fin avril, les corps de trois hommes visiblement torturés et tués par balle avaient été retrouvés, les yeux bandés, dans une fosse à Myrotské, selon la police de Kiev.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles