Ukraine : les séparatistes prorusses aux portes de Lyssytchansk ?

D'intenses combats, immortalisés ici vendredi 1er juillet, se poursuivent dans les environs de Lyssytchansk (Ukraine).
D'intenses combats, immortalisés ici vendredi 1er juillet, se poursuivent dans les environs de Lyssytchansk (Ukraine).

Les prorusses mettent sous pression cette ville de l'est de l'Ukraine. Samedi 2 juillet, les séparatistes soutenus par l'armée russe ont affirmé avoir « totalement » encerclé Lyssytchansk, au cœur d'intenses combats ces derniers jours, affirmations démenties à Kiev qui affirme toujours la « contrôler ». « Les combats font rage autour de Lyssytchansk. Heureusement, la ville n'est pas encerclée et elle est sous contrôle de l'armée ukrainienne », a déclaré à la télévision ukrainienne Rouslan Mouzytchouk, un porte-parole de la garde nationale de l'Ukraine.

Plus tôt, un représentant de l'armée séparatiste de Louhansk, Andreï Marotchko, cité par l'agence de presse russe TASS, avait affirmé que « la milice populaire de Louhansk (l'armée séparatiste, NDLR) et les forces armées russes ont occupé les dernières hauteurs stratégiques, ce qui nous permet d'affirmer que la localité de Lyssytchansk est totalement encerclée ».

Un autre représentant des autorités séparatistes, Vitali Kisselev, a précisé ces affirmations en indiquant à TASS que les combattants « se trouvent maintenant dans la zone du stade Chakhtar », proche du centre de cette ville qui comptait avant le conflit près de 100 000 habitants.

À LIRE AUSSIGuerre en Ukraine : 21 morts dans des frappes près d'Odessa

Dernier bastion

Lyssytchansk est la dernière grande ville de la région de Louhansk contrôlée par l'armée ukrainienne. Elle est jumelle de celle de Sievierodonetsk, conquise la semaine dernière par Moscou ap [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles