Ukraine : la Russie bloque les exportations de céréales après une attaque contre sa flotte

© REUTERS

L'Ukraine a dénoncé dimanche des exportations de céréales devenues "impossibles" du fait du blocus russe réinstauré par la Russie après sa sortie la veille de l'accord permettant leur acheminement, après une attaque sur sa flotte en Crimée, que Moscou a imputé à Kiev avec l'aide de Londres.

À lire aussi Guerre en Ukraine : la Russie affirme avoir repoussé une attaque sur sa flotte en Crimée

L'armée russe a assuré dimanche que cette attaque menée à l'aide de drones aériens et marins et qui a touché au moins un navire militaire russe en baie de Sébastopol avait notamment utilisé la zone sécurisée vouée au transport des céréales ukrainiennes. Elle a assuré avoir récupéré des débris d'engins et les avoir analysés.

Londres a démenti toute responsabilité dans l'attaque en Crimée

Selon Moscou, l'un des drones utilisé dans cette attaque pourrait avoir été lancé "depuis l'un des navires civils affrétés par Kiev ou ses maîtres occidentaux pour l'exportation de produits agricoles depuis les ports maritimes d'Ukraine".

Kiev a dénoncé samedi un "faux prétexte" et appelé la communauté internationale à faire pression pour que Moscou "respecte de nouveau ses obligations". Londres a démenti toute responsabilité dans l'attaque en Crimée et Washington et l'UE ont condamné le retrait russe de cet accord essentiel pour l'approvisionnement alimentaire mondial, conclu en juillet sous égide de l'ONU et de la Turquie.

Dimanche, le ministre ukrainien de l'Infrastructure Oleksandre Koub...


Lire la suite sur ParisMatch