Publicité

Ukraine: révélations sur une nouvelle affaire de détournement de fonds dans un achat d'armes

Des responsables militaires et des chefs d'entreprise ukrainiens ont détourné 40 millions de dollars dans le cadre d'un achat d'armement au début de la guerre déclenchée par Moscou, a révélé le SBU, principale agence de renseignement et de sécurité du pays.

L'affaire a été révélée par un communiqué du SBU dans la nuit de samedi à dimanche. En août 2022, en pleine invasion russe, le ministère de la Défense conclut avec une entreprise nommée Lviv Arsenal un contrat pour la livraison de 100 000 obus. La transaction financière est effectuée, mais aucune munition n’est livrée, et l’argent disparait quant à lui sur des comptes à l’étranger. Le préjudice total étant

d’environ 37 million de dollars, signale notre correspondant à Kiev, Stéphane Siohan.

Les fonds (1,5 milliard de hrvynias) avaient en réalité été détournés par des responsables du ministère de la Défense et de la société Lviv Arsenal, mandatée pour l'achat, avec la complicité d'une société étrangère, selon cette source. « Un haut responsable du ministère de la Défense et son prédécesseur, le dirigeant et le responsable commercial d'une société ukrainienne ainsi que le représentant d'une société étrangère se sont vu notifier un 'avis de suspicion' », a précisé le parquet général.

L'un des suspects se trouve en détention après avoir été arrêté « lors d'une tentative de quitter l'Ukraine », a indiqué le SBU. L'enquête a été menée en coopération avec le ministère de la Défense, ont souligné le SBU et le parquet.

Le secteur de la défense très concerné par la corruption

Depuis, les enquêtes internes se sont multipliées, impulsées par des membres


Lire la suite sur RFI