Ukraine : la région de Kherson va demander son rattachement à la Russie

Une habitante de la région de Kherson donnant des provisions à un militaire russe (photo d'illustration).

Conquise par l'armée russe lors de son offensive en février, la région de Kherson pourrait prochainement intégrer la Russie, selon les autorités locales.

Les autorités installées par Moscou dans la région ukrainienne de Kherson envisagent de demander à Vladimir Poutine une annexion, a indiqué mercredi 11 mai un responsable régional pro-russe. « Il y aura une demande (adressée au président russe) pour intégrer la région de Kherson en tant que sujet à part entière de la Fédération de Russie », a dit aux agences russes Kirill Stremooussov, chef adjoint de l'administration militaro-civile de Kherson, région conquise par l'armée russe durant l'offensive déclenchée par Moscou en février contre l'Ukraine.

Le président russe Vladimir Poutine a ordonné l'assaut contre son voisin en l'accusant d'y opprimer et massacrer les russophones. Il avait assuré ne pas vouloir occuper de territoires ukrainiens. La région de Kherson, située juste au nord de la Crimée annexée par Moscou en 2014, est essentielle pour approvisionner la péninsule en eau.

Sa conquête, seul véritable succès militaire pour Moscou depuis le début de sa campagne, permet aussi de constituer un pont terrestre reliant la Crimée, la région séparatiste pro-russe de Donetsk et le territoire russe. Sa prise devait aussi permettre à Moscou de se lancer à l'assaut du grand port d'Odessa, dans le sud-ouest de l'Ukraine, sans succès jusqu'ici, ainsi que vers le Nord en direction des villes de Zaporijia et Dnipro.

VIDÉO - Guerre en Ukraine - Frédéric Encel : "Les Ukrainiens sont condamnés à attendre que Monsieur Poutine accepte un cessez-le-feu"

À LIRE AUSSI Poutine envisage d'utiliser l'arme nucléaire en cas de « menace existentielle »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles