Ukraine : des réfrigérateurs sur le front, l'étonnant recyclage de la Russie

Face aux sanctions occidentales, Vladimir Poutine est sommé de trouver des voies alternatives pour se procurer des semi-conducteurs, dont la Russie est totalement dépendante. - Credit:ALEXEI BABUSHKIN / SPUTNIK / AFP

Moscou importe de plus en plus de produits électroménagers depuis l'Arménie ou le Kazakhstan pour leurs composants, révèle une enquête de « Bloomberg ».

Depuis plusieurs semaines, les experts militaires alertaient : la Russie arrive au bout de ses stocks d'armes et d'équipements militaires. D'après une enquête menée par nos confrères de Bloomberg, et révélée le 31 octobre, il semblerait bien que Moscou se serve d'équipements électroménagers afin de combler son manque en matière de semi-conducteurs, dont la Russie est quasiment privée à la suite des sanctions occidentales. Or, la Russie ne peut plus se servir aussi facilement qu'elle le voudrait sur le marché européen et américain. Elle a donc, désormais, recours à petit stratagème.

Selon nos confrères, des pays alliés de la Russie ou simplement limitrophes serviraient de clients « écrans ». Par exemple, depuis le mois de mars, l'Arménie a acheté autant de machines à laver en Europe qu'elle n'en avait acheté entre début 2020 et fin 2021. Autre exemple, le Kazakhstan, dont les importations de tire-lait ont explosé. Sur les six premiers mois de l'année 2022, les achats d'Astana en la matière ont grimpé de 633 %. Néanmoins, le pays est loin d'être dans une dynamique démographique similaire. En effet, sur la même période, le taux de natalité a chuté de près de 10 % (- 8,4 %).

La même chose est observée sur un autre produit électroménager, incontournables des cuisines du monde entier... le réfrigérateur. Sur le seul mois d'août, le Kazakhstan en a importé trois fois plus que sur le même mois l'année précédente. Dans le même temps, selon Bloomberg, Moscou importe d [...]
Lire la suite

VIDÉO - Oleksandra Matviichuk, prix Nobel de la paix: "Nous avons 21.000 épisodes de crimes de guerre documentés" en Ukraine