Ukraine : Moscou annonce l'évacuation de près de 50 civils à Marioupol

Le régiment Azov, qui assure la défense du site de l'usine Azovstal à Marioupol, a annoncé que vingt civils sont sortis samedi pour être évacués vers Zaporijia. (image d'illustration)
Le régiment Azov, qui assure la défense du site de l'usine Azovstal à Marioupol, a annoncé que vingt civils sont sortis samedi pour être évacués vers Zaporijia. (image d'illustration)

Le ministère de la Défense russe a déclaré dimanche 1er mai que près de cinquante civils avaient été évacués samedi du territoire de l'usine Azovstal à Marioupol, port du sud-est de l'Ukraine assiégé par les Russes. « Le 30 avril, après l'instauration d'un cessez-le-feu et l'ouverture d'un couloir humanitaire, deux groupes de civils ont quitté les bâtiments d'habitation adjacents au territoire de l'usine métallurgique d'Azovstal », a déclaré sur Telegram le ministère.

« Dans l'après-midi, 25 riverains sont sortis. En début de soirée, un deuxième groupe de 21 personnes est parti, qui a été emmené à Bezimennoïé », une ville située à l'est de Marioupol, à mi-chemin entre cette ville portuaire et la frontière russe. « Tous les civils ont reçu un logement, de la nourriture et l'assistance médicale nécessaire », ont assuré les autorités russes, qui ne précisent pas où a été emmené le premier groupe. Dans une vidéo diffusée par le ministère de la Défense russe, l'on aperçoit un convoi de voitures et de bus rouler dans le noir, ornés de la lettre « Z », devenue le symbole des forces armées russes dans ce conflit.

Samedi, des militaires ukrainiens gardant le site d'Azovstal avaient indiqué que vingt civils, dont des enfants, avaient été évacués, espérant que ce serait vers Zaporijia, un territoire contrôlé par les forces ukrainiennes. Dimanche, le ministère de la Défense russe a par ailleurs confirmé que « près d'Odessa, des missiles de haute précision Onyx ont détru [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles