Ukraine : Poutine peine à renforcer les effectifs de son armée, dit Washington

Dans un décret présidentiel, Vladimir Poutine a augmenté de 10 % les effectifs de son armée.  - Credit:MIKHAIL KLIMENTYEV / Sputnik / AFP
Dans un décret présidentiel, Vladimir Poutine a augmenté de 10 % les effectifs de son armée. - Credit:MIKHAIL KLIMENTYEV / Sputnik / AFP

L'armée russe a du mal à recruter en plein conflit avec l'Ukraine, allant chercher des volontaires jusque dans les prisons, au point que les nouveaux enrôlés sont souvent « vieux, mal en point et peu entraînés », a affirmé lundi 29 août une haute responsable du Pentagone. Le président russe Vladimir Poutine a ordonné la semaine dernière d'augmenter les effectifs de l'armée russe de 10 %, soit quelque 137 000 soldats d'ici à janvier 2023.

Mais « il est peu probable que cet effort soit couronné de succès », a déclaré à la presse cette responsable ayant requis l'anonymat, expliquant que l'armée russe a, historiquement, du mal à atteindre ses objectifs de recrutement. Les États-Unis estiment que les effectifs de l'armée russe étaient inférieurs de 150 000 à l'objectif affiché d'un million d'hommes en février 2022, avant l'invasion de l'Ukraine. Depuis, la Russie a tenté d'envoyer sur le front des militaires de carrière plutôt que des conscrits, mais le conflit est coûteux en moyens humains et matériels.

À LIRE AUSSIGérard Araud – Poutine se moque des condamnations morales

« La Russie a déjà commencé à recruter davantage pour constituer au moins un bataillon de volontaires par district et pour lever un troisième corps d'armée », a-t-elle souligné. « Ils l'ont fait en supprimant la limite d'âge pour les nouvelles recrues et aussi en recrutant des prisonniers. » « On a pu observer que beaucoup de ces nouveaux enrôlés étaient vieux, mal en point et peu entraînés », a [...] Lire la suite