Ukraine : Poutine ordonne la poursuite de l’évacuation de la région de Kherson

© Evgeny Biyatov/SPUTNIK/SIPA

L’évacuation des habitants de la région de Kherson, dans le sud de l’Ukraine, continue, comme l’a ordonné Vladimir Poutine ce vendredi. Lors d’un discours sur la place Rouge de Moscou à l’occasion de la fête de l'Unité nationale, le président russe a en effet estimé que « ceux qui vivent actuellement à Kherson doivent être éloignés des zones de combats les plus dangereuses », relate l’AFP. Et ce, alors que l’armée ukrainienne poursuit son avancée dans cette région annexée par la Russie il y a un mois .

Un « déplacement forcé », dénonce l’Ukraine

Pour Kiev, il s’agit d’un « déplacement forcé » de la population vers l'est de l’Ukraine, sous contrôle russe, voire vers la Russie. « L'administration d'occupation russe a commencé des déplacements de masse forcés d’habitants », a dénoncé vendredi soir le ministère ukrainien des Affaires étrangères, comme le relaie l’AFP. D’après le ministère, d’autres « déplacements similaires sont aussi menés par la Russie dans les régions de Zaporijjia, Lougansk et Donetsk, ainsi qu'en Crimée ».Lire aussi - Guerre en Ukraine : pour un conseiller de Zelensky, « Moscou doit être sanctionné chaque jour un peu plus »
 

La charge de Poutine contre l’Occident

Lors de sa prise de parole ce vendredi à Moscou, Vladimir Poutine s’est encore une fois attaqué à l’Occident pointant l’aide militaire apportée à l’Ukraine depuis le début de l’offensive. « En fournissant continuellement des armes à l'Ukraine, en y envoyant des mercenaires, [les Occidentaux] sont...


Lire la suite sur LeJDD