Ukraine: Poutine avertit les «États avec un petit territoire et avec une population très dense»

Est-ce la dernière ligne rouge en date que les Occidentaux pourraient, comme les précédentes, finir par franchir ? En tout cas, l'Ukraine exhorte ses alliés à l'autoriser à frapper le territoire russe avec leurs armes. Le camp occidental semble à ce stade encore divisé, Emmanuel Macron s'est exprimé ce mardi 28 mai depuis l'Allemagne à ce sujet. Et sans surprise, Vladimir Poutine menace.

D'un côté, MM. Scholz et Macron. Les deux hommes se sont exprimés sur le sujet qui nous intéresse ici depuis le nord de Berlin ce mardi. De l'autre, Vladimir Poutine, avec encore et toujours l'Otan dans le viseur.

Ces représentants des pays de l'Otan, en particulier en Europe, en particulier dans les petits pays, ils devraient réfléchir à quoi ils jouent. Ils devraient se rappeler qu'ils sont généralement des États avec un petit territoire et avec une population très dense. C'est un facteur qu'ils devraient garder à l'esprit avant de parler de frapper profondément sur le territoire russe. C'est une chose sérieuse. Et nous sommes, bien sûr, en train de regarder cela de la manière la plus attentive, en train de tout observer.

Lire aussiEmmanuel Macron s'exprime au sujet des «sites militaires d'où sont tirés les missiles» en Ukraine


Lire la suite sur RFI