Ukraine : pourquoi Vladimir Poutine annonce-t-il une mobilisation partielle ?

Vladimir Poutine poursuit l'offensive de la Russie en Ukraine . Au 210e jour du conflit , le président du pays a annoncé la mobilisation partielle des Russes en âge de combattre, soit 300.000 réservistes qui vont être déployés . Cette annonce est en réalité une réponse directe et opérationnelle du Kremlin à la défaite d'Izioum il y a quelques jours, qui a permis aux Ukrainiens de récupérer 10.000 kilomètres carrés dans la région de Kharkiv.

>> LIRE AUSSIGuerre en Ukraine : comment la «petite raspoutitsa» va stopper l'invasion russe

Une des raisons de cette déroute russe est le manque de soldats, incapables de tenir les 2.500 kilomètres de ligne de front.

Anticiper les référendums d'annexions dans le Donbass

Ce renforcement de 300.000 hommes supplémentaires va permettre aux Russes de se régénérer, de combler les pertes, même si les capacités de l'armée russe sont en fait bien supérieures : 2,3 millions de militaires professionnels et jusqu'à 25 millions d'habitants mobilisables. Il reste à savoir si l'intendant suivra : il faut bien armer les militaires envoyés au front, leur donner du matériel qui fonctionne. Sur ce point précisément, les Russes ont été loin d'exceller.

>> Retrouvez Europe Soir en replay et en podcast ici

Cette mobilisation annoncée est aussi une façon d'anticiper les référendums d'annexions dans le Donbass à partir de vendredi. Les Russes vont devoir apporter davantage de protection à ces territoires puisqu'ils vont devenir russes aux yeux d...


Lire la suite sur Europe1