Ukraine: le parti au pouvoir en Russie appelle à armer les séparatistes

·2 min de lecture
Un soldat ukrainien marche près du village de Pesli, dans l'est de l'Ukraine, non loin de la ligne de front avec les séparistes pro-russes du Donbass, le 25 janvier 2022 - Anatolii STEPANOV © 2019 AFP
Un soldat ukrainien marche près du village de Pesli, dans l'est de l'Ukraine, non loin de la ligne de front avec les séparistes pro-russes du Donbass, le 25 janvier 2022 - Anatolii STEPANOV © 2019 AFP

Un haut responsable du parti au pouvoir Russie Unie a appelé mercredi les autorités à livrer des armes aux séparatistes prorusses de l'Est de l'Ukraine, sur fond de tensions accrues à la frontière entre les deux pays.

"Nous appelons les dirigeants de notre pays à fournir une assistance aux républiques de Lougansk et Donetsk sous forme de livraisons de produits militaires nécessaires pour dissuader l'agression" prêtée aux autorités de Kiev par Moscou, a déclaré Vladimir Vassiliev, chef de la faction Russie Unie à la Douma, chambre basse du Parlement russe.

"Nous ne pouvons pas laisser les gens à la merci du régime de Kiev"

"Nous avons tenu des consultations à ce sujet et avons conclu que nous ne pouvons pas laisser les gens à la merci du régime de Kiev", a-t-il ajouté, dans une allocution diffusée à la télévision russe.

Les Occidentaux, notamment Washington, accusent la Russie d'avoir massé des dizaines de milliers de soldats à la frontière avec l'Ukraine en vue d'une éventuelle invasion de son voisin. La Russie dément tout projet d'offensive, mais conditionne une désescalade à une série d'exigences, notamment des traités garantissant que l'Ukraine n'adhérera jamais à l'Otan. Elle accuse aussi Kiev de préparer une attaque contre les séparatistes prorusses dans l'Est du pays.

Kiev et ses alliés occidentaux accusent déjà Moscou de soutenir militairement et financièrement les séparatistes prorusses, que Kiev combat depuis 2014, mais Moscou dément. Les déclarations du parti au pouvoir marquent une inflexion dans la position officielle russe affichée jusqu'ici.

"Apporter l'assistance nécessaire aux Républiques populaires de Lougansk et de Donetsk"

Plus tôt mercredi, le premier vice-président du Conseil de la Fédération, chambre haute du Parlement russe, Andreï Tourtchak, a aussi déclaré que "dans ces conditions, la Russie doit apporter l'assistance nécessaire aux Républiques populaires de Lougansk et de Donetsk en leur livrant certains types d'armes pour renforcer leurs capacités défensives". Andreï Tourchak, également l'un des visages du parti au pouvoir, a accusé les autorités de Kiev de "préparer une agression militaire" contre ces régions séparatistes prorusses.

Selon Andreï Tourtchak, le parti Russie unie est très préoccupé par les livraisons d'armes occidentales au gouvernement ukrainien, annoncées par les Etats-Unis, le Royaume-Uni et les pays baltes.

Le nombre de tirs visant les régions de Donetsk et de Lougansk "a augmenté d'un cran (...) des civils sont en train d'être tués", a-t-il soutenu, appelant à "stopper le régime de Kiev".

La Russie a annexé en 2014 la péninsule ukrainienne de Crimée après une révolution pro-occidentale chez son voisin. Dans la foulée, un conflit entre séparatistes prorusses et forces de Kiev a éclaté dans l'Est de l'Ukraine, faisant à ce jour plus de 13.000 morts.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles