Ukraine : Olias Barco, l’homme qui a montré Paris sous les bombes, raconte sa guerre

·2 min de lecture
Ronald Dersin / Paris Match Belgique |

Scénariste, réalisateur et producteur de cinéma, Olias Barco est l’auteur de la vidéo électrochoc qui montre Paris sous les bombes. L’objectif : relayer l’appel de l’Ukraine pour bétonner son ciel. Le réalisateur a pris les armes pour défendre son pays de cœur. Il nous a reçus en exclusivité lors d’un passage éclair à Bruxelles. Cet article est paru à l'origine dans Paris Match Belgique.

Il y a quelques semaines, le Parlement ukrainien diffusait cette vidéo sur Twitter mettant en scène un bombardement factice de Paris.Olias Barco est à l’origine des images réalisées pour interpeller les Européens, réclamer l’instauration d’une «no fly zone» dans le ciel ukrainien et la livraison d’avions de combat.L’objectif : relayer l’appel du pays pour bétonner son ciel. Le réalisateur-scénariste et producteur français, par ailleurs résident belge, a aussi pris les armes pour défendre cette terre qui l’a adopté.

Lire aussi:Oleg Sentsov, cinéaste au front : «Négocier avec Poutine, c'est négocier avec un crocodile»

C’est l’histoire d’un homme tombé amoureux d’un pays. Il officie au sein d’un bataillon ukrainien, conseille sa femme, la magnifique Vitaliia Barco qui réalise un film sur les femmes-soldats, et continue à concevoir des images qui synthétisent les espoirs d’un peuple. Parmi sa récente production, un cliché de la place Rouge à Moscou recolorée de jaune et bleu, aux couleurs du drapeau ukrainien.

Ou encore, il y a quelques jours, cette illustration des Champs-Elysées sous l’armée russe, « comme Hitler à Paris le 23 juin 1940 », diffusée par le vice-ministre de l’Intérieur ukrainien. « Détail : Personne en 1939 ne pouvait imaginer Hitler se promenant sur les Champs-Elysées à Paris. Aujourd’hui personne ne peut imaginer Poutine y déambuler dans un futur proche. Mais si l’Occident ne nous aide pas à nous défendre davantage, alors le ‘verrou ukrainien’ qui protège aujourd’hui toute l’Europe se brisera certainement. »

En Ukraine, Olias Barco est donc actif sur le front, dans les tranchées ou dans sa base. A Kiev L’émission Quotidien de Yann Barthès, l’a filmé en immersion militaire, au sein de son bataillon.(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles