Ukraine : "offensive locale" des troupes russes dans le sud, selon un responsable pro-Kremlin

C'est dans ce territoire d'Orekhiv que se déroulent les combats évoqués par les pro-russes ce 19 janvier 2023, ici photographié au printemps 2022.  - Dimitar Dilkoff
C'est dans ce territoire d'Orekhiv que se déroulent les combats évoqués par les pro-russes ce 19 janvier 2023, ici photographié au printemps 2022. - Dimitar Dilkoff

L'armée russe a lancé une "offensive locale" près de la ville d'Orekhiv, dans le sud de l'Ukraine, où le front est en large partie figé depuis plusieurs mois, a annoncé jeudi un responsable de l'administration d'occupation russe locale.

"Nos troupes ont lancé une offensive locale près de la ville d'Orekhiv, qui est toujours provisoirement occupée par les combattants ukrainiens", a déclaré Vladimir Rogov, un cadre de l'occupation russe dans la région de Zaporijjia, dans le sud de l'Ukraine.

Les Ukrainiens n'évoquent pas ces opérations à ce stade

Selon lui, cette attaque a contraint les forces ukrainiennes à légèrement reculer pour occuper des positions de réserve. "Nos troupes tiennent les positions occupées. Le territoire de la région de Zaporijjia libéré des combattants ukrainiens augmente progressivement", a-t-il encore affirmé, cité par l'agence de presse russe Ria Novosti.

Le front dans le sud de l'Ukraine est en grande partie figé depuis le retrait des Russes de la ville de Kherson début novembre et l'arrivée de l'hiver. La région de Zaporijjia est partiellement contrôlée par Moscou, mais pas sa capitale régionale éponyme. L'armée ukrainienne n'a de son côté pas mentionné Orekhiv dans son rapport quotidien jeudi matin.

Les troupes russes opèrent parallèlement depuis deux semaines une poussée dans l'est, où se déroule l'essentiel des combats, prenant en grande partie la ville de Soledar et ses mines de sel. D'intenses combats se poursuivent aussi dans celle voisine de Bakhmout, dont les Russes tentent de s'emparer depuis l'été.

Article original publié sur BFMTV.com