Ukraine: Macron a demandé à Xi Jinping d'appeler Poutine à "revenir à la table des négociations"

Emmanuel Macron et Xi Jinping, le 15 novembre 2022 à Bali, en Indonésie - Ludovic MARIN / POOL / AFP
Emmanuel Macron et Xi Jinping, le 15 novembre 2022 à Bali, en Indonésie - Ludovic MARIN / POOL / AFP

La Chine, nouvel arbitre du monde? Peu avant le coup d'envoi du G20, le président de la République Emmanuel Macron a demandé à son homologue chinois Xi Jinping de jouer les médiateurs auprès de Vladimir Poutine après neuf mois de guerre en Ukraine.

"Emmanuel Macron "demande à ce que la Chine contribue à (...) passer des messages au président Poutine afin d'éviter l'escalade et de revenir sérieusement à table des négociations", a indiqué la présidence française.

Le président chinois s'est également opposé "fermement" à l'usage de l'arme atomique et a "soutenu la désescalade et le cessez-le-feu", a également communiqué l'Élysée.

Macron prêt à se rendre en Chine

Selon la présidence française, "il y a une dynamique positive du côté chinois" pour mettre fin au conflit: "La Chine fait passer des messages aux autorités russes avec la volonté de trouver une solution pour la paix."

L'Élysée affirme qu'Emmanuel Macron "est prêt" à se rendre officiellement en Chine début 2023. Sa rencontre ce mardi avec Xi Jinping était la première depuis novembre 2019.

Plus tôt ce mardi, le président de la République avait plaidé pour que Paris et Pékin unissent leurs "forces" contre la guerre en Ukraine.

"Il y va de "l'intérêt et de la Chine et de la France, c'est-à-dire une véritable stabilité", a ajouté Emmanuel Macron au début d'un entretien bilatéral en marge du sommet du G20.

Article original publié sur BFMTV.com