Ukraine: l'ONU dit "préparer" une tentative d'évacuation de Marioupol

Des civils évacués à Zaporijjia, dans le sud de l'Ukraine, le 22 avril 2022.  - Ed Jones
Des civils évacués à Zaporijjia, dans le sud de l'Ukraine, le 22 avril 2022. - Ed Jones

876450610001_6305315582112

La coordinatrice de l'ONU en Ukraine a annoncé jeudi qu'elle partait dans le sud du pays préparer une tentative d'évacuation de la ville de Marioupol, presque entièrement contrôlée par les forces russes.

"Je vais à Zaporijjia pour préparer l'évacuation espérée de Marioupol" port stratégique pilonné et assiégé par les Russes dans le sud-est de l'Ukraine, a indiqué Osnat Lubrani sur Twitter. "Les Nations unies sont pleinement mobilisées pour aider à sauver des vies ukrainiennes et porter secours aux personnes en détresse", a-t-elle ajouté.

Au moins 20.000 morts

Des centaines de militaires et de civils ukrainiens dont des dizaines d'enfants sont coincés, selon Kiev, dans l'immense aciérie d'Azovstal à Marioupol, dernier site aux mains des forces ukrainiennes dans cette ville dont la mairie a estimé à au moins 20.000 morts le bilan des combats. Aucune tentative d'évacuer Azovstal n'a réussi jusqu'à présent.

Au total, une centaine de milliers de civils restent à Marioupol, qui en comptait un demi-million avant l'invasion russe lancée fin février, selon les estimations des autorités ukrainiennes. "L'ennemi bombarde massivement et bloque nos unités près de l'usine d'Azovstal", a dit dans son rapport quotidien le ministère ukrainien de la Défense.

876450610001_6305309547112

Un nouvel appel à l'aide des derniers défenseurs de Marioupol

Le commandant de la 36e Brigade des Marines de Marioupol, Sergueï Volynsky, a lancé un nouvel appel à l'aide mercredi, soulignant avoir avec lui 600 soldats blessés et des centaines de civils.

L'ONU a affirmé mardi que le président Vladimir Poutine avait accepté "en principe" l'implication des Nations unies et du Comité international de la Croix-Rouge dans l'évacuation des civils bloqués à Azovstal. Cette annonce avait été faite à l'issue de la rencontre mardi à Moscou de Vladimir Poutine avec le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres, qui est arrivé jeudi à Kiev.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles