Ukraine: l'enfer d'un front à l'autre

Selon Kiev, l'armée russe occuperait environ 20% du territoire ukrainien, étalés entre le sud et l'est du pays. Ces territoires comptent de multiples fronts, où les armées ukrainiennes et russes sont face-à-face. Nos envoyés spéciaux ont réalisé un périple de 150 km entre deux lignes de combat, montrant ainsi différentes réalités du conflit.

De nos envoyés spéciaux en Ukraine,

Le risque, c'est la mort. Peut-être qu'on ne reviendra pas vivants. Il faut que vous compreniez ça ! Si vous ne comprenez pas, nous revenons tout de suite à la base ! Les Russes ont des tanks, des mortiers, de l'artillerie, des lance-roquettes Grad et Uragan. Tout est possible. Et au passage, coupez la géolocalisation de vos téléphones !

Barvinkove, à 25 km du front. Barbe noire et bandana dans les cheveux, Rusin amène nourriture et munitions pour ses hommes postés face aux Russes. Ce haut gradé du bataillon ukrainien Karpatska Sich nous avertit : il nous emmène en première ligne et tout peut arriver. Soudain, la radio de Rusin se met à crachoter. Le quartier général ukrainien situé en première ligne lance l'alerte : un drone est repéré. Le militaire stoppe immédiatement la voiture dans une zone boisée. Coupe le moteur. Et attend.

Depuis le ciel, le drone russe cherche des cibles à bombarder. Rusin, lui, garde son calme et patiente dans son pick-up.

Cette zone du front est stable et l'avancée russe a été stoppée. Mais la guerre du Donbass recèle plusieurs réalités.

Civils coincés


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles