Ukraine : Zelensky annonce que l’électricité est en grande partie rétablie

« Environ 10 millions d'Ukrainiens avait été déconnectés (du réseau électrique, NDLR) après l'attaque terroriste. L'approvisionnement de 8 millions de personnes a déjà été rétabli », a annoncé Zelensky.  - Credit:HANDOUT / UKRAINIAN PRESIDENTIAL PRESS SER / AFP
« Environ 10 millions d'Ukrainiens avait été déconnectés (du réseau électrique, NDLR) après l'attaque terroriste. L'approvisionnement de 8 millions de personnes a déjà été rétabli », a annoncé Zelensky. - Credit:HANDOUT / UKRAINIAN PRESIDENTIAL PRESS SER / AFP

Des millions d'Ukrainiens ont été privés d'électricité à la suite de nouvelles frappes russes ciblées sur des infrastructures électriques. Volodymyr Zelensky a indiqué sur Twitter que le courant avait été rétabli pour huit millions de personnes en Ukraine. Ce qui laisse encore environ deux millions d'Ukrainiens sans électricité puisque, selon le chef de l'État, 10 millions de personnes avaient été déconnectées du réseau électrique après « l'attaque terroriste » de la Russie. « Les ingénieurs et les techniciens travailleront toute la nuit (pour rétablir le courant dans tous les foyers) », a-t-il par ailleurs indiqué.

Kiev et d'autres villes ukrainiennes ont été touchées mardi par de nouvelles frappes russes massives – environ cent missiles – contre les réseaux énergétiques qui ont rendu la situation « critique » et fait au moins un mort. Ces frappes sont survenues quelques jours après une humiliante retraite des forces russes dans le sud du pays et en plein sommet du G20 en Indonésie.

À LIRE AUSSI« Des Ukrainiens sont kidnappés et déportés en Russie, comme sous Staline »

« Dans la capitale, au moins la moitié des (habitants) sont sans électricité », a indiqué plus tôt dans la journée le maire de la capitale Vitaly Klitschko sur Telegram. L'opérateur national « a déclenché des coupures de courant d'urgence dans toute l'Ukraine », notamment à Kiev, « pour équilibrer le réseau », a-t-il ajouté.

Des immeubles résidentiels ont été touchés à Kiev, mais d'autres vill [...] Lire la suite