Ukraine: un laboratoire surveille constamment la radiation face au risque nucléaire à Zaporijjia

Alors que le chef de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) Rafael Grossi a qualifié la situation à Zaporijjia d’« intenable ». L’inquiétude est grande dans la région de la plus grande centrale nucléaire d’Europe suite après des bombardements sur les infrastructures électriques de la ville voisine d'Enerhodar. Les autorités ukrainiennes surveillent la situation de près, avec un laboratoire mobile pour surveiller constamment les niveaux de radiation.

Avec nos envoyés spéciaux à Zaporijjia, Anastasia Becchio et Boris Vichith

À l’arrière du fourgon blanc truffé d’instruments électroniques, Irina Shyan analyse les derniers chiffres des taux de radiation de l’air et du sol, sur un écran : « On a 0,11 à 0,12 microsievert par heure. Cela signifie qu’à l’heure actuelle, tout est normal. Mais on garde la menace en tête et on s’inquiète. »

Le laboratoire mobile contient aussi des combinaisons de protection censées protéger des radiations.

À lire aussi : En Ukraine, sous pression, certains employés de la centrale de Zaporijjia prennent le chemin de l'exil


Lire la suite sur RFI