Ukraine : le Kremlin juge «émotif» l'appel de Kadyrov à utiliser des armes nucléaires de faible puissance

© Mikhail METZEL / SPUTNIK / AFP

Un appel jugé "émotif". Le porte-parole du Kremlin a qualifié lundi que l'appel à l'emploi d'armes nucléaires de faible puissance en Ukraine , lancé ce week-end par le dirigeant tchétchène Ramzan Kadyrov, tombait sous le coup de l'émotion. "Dans les moments difficiles, les émotions doivent être exclues (...) Nous préférons faire des évaluations (de la situation) mesurées et objectives", a indiqué aux journalistes Dmitri Peskov, interrogé sur ces déclarations, tout en louant "la contribution héroïque" de Ramzan Kadyrov dans l'offensive armée en Ukraine.

 

>> LIRE AUSSIGuerre en Ukraine : Kiev continue de faire pression sur Moscou dans les régions annexées

 

Ce dirigeant tchétchène, proche de Vladimir Poutine , a également décidé lundi d'envoyer trois de ses fils adolescents combattre en Ukraine. Dans un message sur Telegram, il a indiqué que ses enfants Akhmat, Eli et Adam, âgés respectivement de 16, 15 et 14 ans, suivaient "depuis longtemps" des entraînements militaires pour apprendre à utiliser "différentes armes".

Kadyrov et ses milices accusés d'exactions en Tchétchénie

"Le temps est venu (pour eux) de s'illustrer dans une vraie bataille, je ne peux que saluer leur détermination. Bientôt, ils partiront en première ligne et se trouveront dans les zones les plus difficiles de la ligne de contact", a poursuivi Ramzan Kadyrov. Lui et ses milices, les "kadyrovtsy", ont été accusés de nombre d'exactions en Tchétchénie. Ses hommes ont également été déployés au côté de l'a...


Lire la suite sur Europe1