Ukraine: Kiev reprend encore du terrain, vaste coupure d'électricité dans l'Est

Samedi, les villes et villages sont tombés les uns après les autres, et le Kremlin a ordonné, pour masquer une véritable déroute militaire, le retrait de ses troupes en République populaire de Donetsk.

La situation bouge encore ces dernières heures, et il semble que l’armée russe soit en train de perdre pied dans la région de Kharkiv, dont Kiev semble reprendre le contrôle, observe notre correspondant dans la capitale ukrainienne, Stéphane Siohan.

Dans son allocution quotidienne, le président ukrainien a déclaré dimanche soir que son armée avait repris aux forces russes la ville stratégique d'Izioum, dans l'est du pays.

Les chiffres donnent le tournis. Samedi soir, Volodymyr Zelensky estimait que l’Ukraine avait regagné 2 000 km2 de territoire ; dimanche matin, on évoquait 3 000 km2, et finalement c’est plus de 8 000 km2 qui retournent sous le contrôle de Kiev, soit bien plus que ce que la Russie a pu prendre à l’Ukraine depuis le mois d’avril, alors même que Vladimir Poutine avait ordonné à ses troupes de s’emparer de la totalité du Donbass avant la date butoir du 15 septembre.

Désormais, le Kremlin a ordonné le retrait de ses troupes sur la république populaire de Donetsk et des combats semblent s’engager dans les environs de Lyman, de Svatove ou de Severodonetsk.


Lire la suite sur RFI