Ukraine : Kiev affirme que la Russie a détruit une centrale électrique clef à Kherson

© Olga MALTSEVA / AFP

L'opérateur national ukrainien Ukrenergo a affirmé lundi que la Russie a détruit une centrale électrique clef à Kherson avant le retrait de ses troupes de la ville et de la rive droite du fleuve Dniepr, dans le sud de l'Ukraine la semaine dernière. "La centrale énergétique qui fournissait l'électricité pour l'ensemble de la rive droite dans la région de Kherson et une partie importante de la région de Mykolaïv est pratiquement détruite", a écrit le président d'Ukrenergo Volodymyr Koudrytsky sur Facebook, ajoutant qu'il s'agissait d'une des "conséquences de la peur impuissante des occupants avant leur fuite".

Absence d'électricité depuis le 6 novembre

"La majeur partie de la région libérée de Kherson est sans électricité depuis le 6 novembre", a poursuivi Volodymyr Koudrytsky. "Nous faisons de notre mieux pour approvisionner les gens en électricité dès que possible", écrit-il encore. L'Ukraine "a transmis la liste des équipements dont la région de Kherson a besoin à nos partenaires internationaux", a-t-il précisé, ajoutant que "la Pologne et la France ont déjà répondu". Kherson avait été la première grande ville et le seul centre régional à tomber après l'invasion russe déclenchée fin février.

>> LIRE AUSSIComment la Russie et l'Ukraine se mènent une guerre des services secrets ?

 

Le retrait forcé des troupes de Moscou face à la pression de la contre-offensive ukrainienne a constitué un camouflet pour le président russe Vladimir Poutine, qui avait ordonné la mobilis...


Lire la suite sur Europe1