Ukraine, inflation, retraites... Ce qu'il faut attendre des vœux d'Emmanuel Macron ce samedi

© Xose Bouzas / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

C'est une tradition inaugurée par le général de Gaulle en 1960 et respectée depuis par tous ses successeurs. Ce samedi 31 décembre, à 20 heures, le président Emmanuel Macron présentera ses vœux aux Français pour la sixième année consécutive. Cette allocution très formelle et codifiée rassemble au moins 10 millions de téléspectateurs. Cette fois-ci, le chef de l'État devrait délivrer un message d'unité et évoquer les chantiers qui s'annoncent pour 2023.

Une allocution dans un climat social tendu

Cette prise de parole enregistrée sera scrutée de près pour tenter de déceler, au-delà des mots adressés aux personnes seules ou malades, le cap que le président souhaite donner aux prochains mois. Si la guerre en Ukraine et l'inflation feront vraisemblablement partie des sujets abordés, le président devrait également s'arrêter sur la fameuse réforme des retraites , présentée - en principe - le 10 janvier. Assurément la plus grosse réforme de ce début de quinquennat.

>> LIRE AUSSIRéforme des retraites : comment s’explique la décision inattendue d’Emmanuel Macron ?

Le tout dans un climat social tendu, à l’image des grèves des contrôleurs SNCF ou des médecins généralistes ces derniers jours. Dans le même temps, Emmanuel Macron doit également délivrer un message d’unité et d’espoir pour tenter de remonter le moral des Français qui subissent l’enchainement des crises ces dernières années.


Lire la suite sur Europe1