Ukraine, gaz russe, chômage: ce qu'il faut retenir de l'interview d'Emmanuel Macron

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le président français a donné sa première interview télévisée depuis sa réélection à l'occasion de la fête nationale française, le jeudi 14 juillet. Il a notamment appelé à se préparer à ce que la guerre en Ukraine dure.

À l'occasion de la fête nationale, célébrée en France ce jeudi 14 juillet, Emmanuel Macron a donné la première interview télévisée de son second mandat depuis les jardins de l'Élysée. L'occasion pour le président français de revenir sur les dossiers sur lesquels travaille le gouvernement et de donner des perspectives sur la guerre en Ukraine et ses conséquences.

Une guerre qui va durer

Emmanuel Macron a appelé les Français à se « préparer » à ce que la guerre dure, prévoyant que « l'été et le début de l'automne » seront « très durs » en raison de la détermination de la Russie à reprendre le Donbass.

Dans ce contexte, le budget des armées ne diminuera pas dans les prochaines années, « au contraire ». La France doit absolument réinvestir dans son matériel militaire, continuer d'embaucher dans l'armée et « continuer d'avoir une armée encore plus forte », a-t-il précisé.

► À lire aussi : Emmanuel Macron veut «repenser l'ensemble» des dispositifs militaires français en Afrique

Énergie

« C'est un combat politique que je revendique », a-t-il déclaré, vantant sa défense d'une « ouverture du marché » qui a créé des « milliers d'emplois ».


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles