Ukraine : Frédéric Taddeï arrête son émission sur RT France

L'ancien présentateur de France Télévisions, qui avait rejoint la chaîne dont la maison mère est financée par la Russie en 2018, a pris cette décision par "loyauté envers la France".

TELEVISION - Frédéric Taddeï prend acte face à la crise ukrainienne. Invité du Buzz TV, l’émission web du Figaro, ce mardi 22 février, l’ex-présentateur de France 3 a annoncé qu’il quittait la présentation d’Interdit d’interdire, son talk-show quotidien diffusé sur RT France, chaîne d’info en continu financée par la Russie.

“Par loyauté envers la France, je ne peux pas continuer une émission de débat contradictoire à partir du moment où mon pays se retrouve en conflit ouvert avec la Russie”, a-t-il expliqué au cours de l’interview que vous pouvez visionner ci-dessous.

Le journaliste d’Europe 1 avait rejoint la chaîne russe en 2018, juste après son départ de France Télévisions. Il a cependant tenu à le préciser, s’il a pris cette décision “ce n’est pas contre RT France”, qui lui a toujours donné carte blanche d’après lui.

“Ils me laisseraient faire une émission sur la crise en Ukraine, je pourrais inviter qui je veux (...) Mais quand on passe au tragique, et c’est là que l’Europe est aujourd’hui, des choses s’imposent à vous”. Une bonne manière également pour lui de tordre le cou aux accusations de “propagandisme” visant régulièrement RT France.

Toujours est-il que l’avenir du journaliste, qui assure ne pas quitter RT pour autant, semble en suspens. Ce dernier a révélé qu’il allait prochainement rencontrer sa patronne, Xenia Fedorova, à ce propos. “Elle m’a demandé de ne pas prendre de décision trop hâtive. On ne sait jamais. Les choses peuvent rentrer dans l’ordre”.

Frédéric Taddeï sera pour la dernière fois aux manettes d’Interdit d’interdire ce mardi 22 février à 19h. Il présentera par ailleurs ce vendredi 24 février une émission spéciale pour la 47e cérémonie des César sur Europe 1.

A voir également sur Le HuffPost: En Ukraine, des blindés entrent à Donetsk après les déclarations de Poutine

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

VIDÉO - Frédéric Taddeï balance sur ces animateurs qu'il considère comme des "ennemis"