Ukraine: une «fosse commune» découverte à Izioum, reprise aux Russes

« Boutcha, Marioupol, et maintenant, malheureusement, Izioum », a déclaré le président ukrainien, jeudi 15 septembre au soir, dans son message vidéo quotidien. Volodymyr Zelensky s'est rendu à Izioum mercredi et il affirme qu'une fosse commune a été découverte dans cette ville du nord-est de l'Ukraine, reprise aux mains des Russes il y a quelques jours. Selon Kiev, 450 tombes ont été retrouvées dans une forêt.

Avec notre envoyé spécial à Izioum, Stéphane Siohan

On sait peu de choses pour le moment. Quelques photos seulement ont filtré jeudi soir. On sait qu’il existe un cimetière en bordure de la ville, dans la forêt, qui a été retrouvé au moment de la libération d’Izioum. Plusieurs tombes seraient alignées avec des noms dessus, des identités, des dates de naissance. Mais on ne sait pas à l’heure actuelle si ces tombes recèlent des corps de soldats qui auraient péri lors de l’assaut sur la ville il y a six mois ou alors de civils qui auraient été exécutés durant l’occupation russe. On n’a pas encore d’informations sur le profil et l’identité de ces personnes.

► À lire aussi : «Tout s'est passé très vite»: à Izioum, des soldats ukrainiens racontent la débâcle russe

Quatre cent cinquante tombes

► À lire aussi : Ukraine: dans les villes libérées, la vie reprend lentement après des mois de cauchemar


Lire la suite sur RFI