Ukraine : face à la Russie, le pays demande des armes lourdes pour Severodonetsk, ville stratégique du Donbass

© AFP

Les faits. Dans une vidéo diffusée, mercredi soir, le président Volodymyr Zelensky a affirmé que les soldats ukrainiens livraient à Severodonetsk l'une des « batailles les plus difficiles » depuis le début de la guerre pour résister aux forces russes qui contrôlent désormais une grande partie de la ville. « Nous défendons nos positions, en infligeant des pertes importantes à l'ennemi. C'est une bataille très dure », a souligné le chef de l'Etat ukrainien. Selon lui, « le sort » du vaste bassin houiller du Donbass « se joue » à Severodonetsk. Cependant, pour le gouverneur de Lougansk, Sergueiï Gaïdaï, l'Ukraine pourrait reprendre Severodonetsk « en deux, trois jours » dès qu'elle disposera d'armes d'artillerie occidentales « de longue portée ».

Des systèmes de lance-roquettes. Les Ukrainiens ne cessent de réclamer des systèmes de lance-roquettes de longue portée aux occidentaux, en plus grand nombre. Les Etats-Unis ont déjà annoncé l'envoi de quatre systèmes d'artillerie de précision Himars à Kiev - d'une portée de quelque 80 km, soit légèrement supérieure à celle des systèmes analogues russes, selon les experts -, un nombre correspondant à une section d'une trentaine de soldats dans l'armée américaine. Malgré ces envois, Washington veut s'assurer de la maîtrise par les soldats ukrainiens de ces systèmes avant de leur en faire parvenir davantage, a précisé mercredi, le général Mark Milley. De son côté, le Royaume Uni a aussi annoncé l'envoi d'un système similaire de lance-ro...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles