Ukraine: dans une fabrique de munitions pour drones de l'armée

La guerre se joue aussi beaucoup dans le ciel d’Ukraine. En attendant de recevoir davantage de munitions et les avions de combat F16 promis par ses alliés occidentaux, l’armée ukrainienne recourt massivement aux drones pour compliquer l’avancée de l’ennemi russe. Un peu partout sur le territoire, des ateliers secrets sont disséminés pour fabriquer ces engins de la mort qui en deux ans ont pris une importance capitale.

Avec nos envoyés spéciaux dans le Donbass, Nathanaël Vittrant et Bertrand Haeckler et avec Andrii Kolesnyk

Nous sommes quelque part dans le Donbass. Pour des raisons de sécurité évidentes, nous n’en dirons pas plus, mais c’est ici que se joue une petite partie de la guerre du ciel. On arrive à l’intérieur d’un lieu tenu secret.

« Bienvenue dans ce petit atelier de la Brigade 92 "Achille". Ici nous fabriquons les munitions qui équiperont les drones. »

Le chef du bataillon s’appelle Victor. Nom de guerre « Farmer » : il était agriculteur avant la guerre. « Vous voyez cette matière explosive ? On l’a prise sur cette mine antipersonnel, en la faisant bouillir. On prend ce qui nous intéresse, le reste est recyclé. »

Il y a différents types d’ateliers. Le but à chaque fois est de recycler, en gros, de l’équipement militaire, de l’équipement explosif, pour fabriquer des drones à usage très spécifique. Nous voyons par exemple quelque chose qui ressemble à une petite boule de pâte à modeler, mais c’est de l’explosif !

Un petit chat blanc se balade entre les missiles, les bombes et les matières explosives. Il a été adopté par le bataillon et est devenu leur mascotte. « On l’a appelé Écrou ! »


Lire la suite sur RFI