Ukraine : les exportations de céréales bloquées, la Russie accusée de faire peser un risque de famine

© NICHOLE SOBECKI / MSF / AFP

Le transport de céréales ukrainiennes était bloqué dimanche en Mer Noire après que la Russie a suspendu l'accord sur leurs exportations , vitales pour l'approvisionnement alimentaire mondial, une décision fustigée par Kiev et Washington.

L'Ukraine dénonce un "faux prétexte"

Moscou a assuré que cette décision a été prise après une attaque de drones sur ces navires, mais l'Ukraine a dénoncé "un faux prétexte" et appelé à faire pression pour que la Russie "s'engage à nouveau à respecter ses obligations" pour cet accord conclu en juillet sous égide de l'ONU et de la Turquie, le seul entre Moscou et Kiev depuis le début du conflit.

Le Centre de coordination conjointe (JCC) chargé de superviser cet accord a confirmé qu'aucun mouvement de cargos n'avait été validé pour la journée de dimanche. Neuf cargos ont pu emprunter samedi le corridor maritime en Mer Noire et "plus de dix autres" sont prêts à en faire autant dans les deux sens, précise le Centre.

 

>> LIRE AUSSI - L'armée russe accuse l'Ukraine et la Grande-Bretagne de l'attaque de drones sur sa flotte en Crimée

Une intention de "faire peser à nouveau le spectre d'une famine"

Dans sa vidéo quotidienne postée sur internet, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a affirmé que la décision russe "ne datait en fait pas d'aujourd'hui". "La Russie a commencé à aggraver la pénurie mondiale de nourriture en septembre, quand elle a commencé à bloquer les mouvements des navires transportant nos productions agricoles", a-t-il affir...


Lire la suite sur Europe1