Frappes russes à Kiev : 80 % de consommateurs privés d'eau

Ce lundi matin, des explosions ont été entendues par des journalistes de l’AFP à Kiev, en Ukraine. Au moins cinq déflagrations ont été remarquées entre 8 h et 8 h 20 (6 h et 6 h 20 GMT). Peu de temps après, le maire de la capitale ukrainienne, Vitali Klitschko, a indiqué sur Telegram que des quartiers de Kiev étaient privés d’électricité« à la suite de frappes russes » : « Une partie de Kiev sans électricité et dans certaines zones sans eau, à la suite des frappes russes », a-t-il annoncé ce lundi matin précisant que 350 000 foyers sont concernés.
Vitali Klitschko a également fait savoir que 80 % des consommateurs de Kiev étaient privés d’eau : « En raison des dommages causés à une installation énergétique près de Kiev, 80 % des consommateurs de la capitale restent sans approvisionnement en eau. »

Lire aussi - Guerre en Ukraine : Kiev secouée par une série d'explosions, menée à l'aide de « drones kamikazes »

Une « attaque massive » contre des installations énergétiques

Ces coupures d’électricité pourraient bien s’étendre à d’autres régions de l’Ukraine. Un conseiller de la présidence ukrainienne, Kyrylo Timochenko, a également déploré ce lundi matin qu’une « attaque massive » était en cours contre des installations énergétiques dans plusieurs régions d’Ukraine. Il a en effet annoncé, comme le relate l’AFP : « Les terroristes russes ont, une fois de plus, lancé une attaque massive contre des installations du système énergétique dans un certain nombre de régions. » Si « ce...

Lire la suite sur LeJDD