Ukraine : encerclée, l'armée russe annonce «s'être retirée» de Lyman dans l'est du pays

© Yasuyoshi CHIBA / AFP

L'armée russe a annoncé samedi "s'être retirée" de la ville de Lyman, un important nœud ferroviaire dans l'est de l'Ukraine que les soldats ukrainiens avaient déclaré "encercler" ces dernières heures. "Menacées de se faire encercler, les troupes alliées ont été retirées de Lyman vers des lignes plus favorables", a indiqué dans un communiqué le ministère russe de la Défense. Plus tôt, les Ukrainiens avaient, eux, affirmé "entrer" dans Lyman, située dans la région de Donetsk, annexée vendredi par Moscou.

Vers une victoire clé des forces ukrainiennes

L'armée ukrainienne est entrée samedi dans Lyman, ville stratégique de l'est de l'Ukraine, dans la région de Donetsk, dont l'annexion la veille par Moscou a été fermement condamnée par Kiev et des Occidentaux. Kiev a également condamné la "détention illégale" du patron de la centrale nucléaire de Zaporijjia (sud), Igor Mourachov, arrêté pour une raison encore inconnue vendredi par la Russie qui contrôle le site. L'annonce a été faite en milieu d'après-midi: "Les forces d'assaut aériennes ukrainiennes entrent dans Lyman, dans la région de Donetsk", a indiqué sur Twitter le ministère ukrainien de la Défense.

Dans une vidéo d'une minute qui accompagne le message, on aperçoit deux soldats ukrainiens agiter puis accrocher le drapeau national bleu clair et jaune à côté du panneau "Lyman", à l'entrée de la ville. "Nous déployons notre drapeau national et le posons sur notre territoire. Lyman fera toujours partie de l'Ukraine", affirme l...


Lire la suite sur Europe1