Ukraine : Emmanuel Macron accroît « l’implication directe » de la France dans le conflit, accuse le Kremlin

La Russie cible la France. Près d’une semaine après les propos controversés d’Emmanuel Macron sur la guerre en Ukraine, le porte-parole du Kremlin a jugé, jeudi, que le président français accentuait « l’implication directe » de Paris dans le conflit. Dans une vidéo publiée sur le réseau Telegram, et relayé par l’agence russe Interfax, Dmitri Peskov a évoqué les déclarations du locataire de l’Élysée, indiquant « ne pas exclure » l’envoi de soldats des pays occidentaux en Ukraine.

Pour le Kremlin, Emmanuel Macron désire « infliger une défaite stratégique » à la Russie. De ce fait, il participe à « augmenter le niveau d’implication directe de la France » dans le conflit russo-ukrainien. Mais cette sortie interloque Moscou, qui s’interroge sur les « contradictions » françaises. Le pouvoir russe a décelé des incohérences entre les discours tenus par Emmanuel Macron et Stéphane Séjourné, le ministre des Affaires étrangères. « Le cadre de la cobelligérance ne doit pas être atteint », avait martelé le chef de la diplomatie française du LCI, mardi.

L’OTAN se désolidarise, et la classe politique s’enflamme

Une manière de désamorcer une potentielle crise stratégique au sein des soutiens à l’Ukraine. Car la prise de parole d’Emmanuel Macron a été fraîchement accueillie dans l’OTAN. La grande majorité des nations ont refusé la possibilité d’une intervention directe. Les oppositions à la majorité présidentielle ont également fait part de leur désaccord avec le chef de l’État.

À l...


Lire la suite sur LeJDD