Ukraine Douches froides à Marioupol

Libération.fr

Le port industriel de Marioupol, la dernière grande ville dans l’Est de l’Ukraine, plusieurs fois attaquée, mais jamais tombée aux mains des séparatistes prorusses, est en panne d’eau chaude pour six mois. Selon les autorités, cette coupure est inévitable, car la ville a atteint la limite de consommation de gaz et ne peut pas s’acquitter de sa dette d’environ 28 millions d’euros à la compagnie municipale de chauffage urbain. Les maternelles, écoles et hôpitaux devraient être équipés de chaudières électriques, mais les 460 000 habitants de la ville devront attendre l’automne, voire la fin de l’année, pour pouvoir reprendre une douche chaude.



Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Panama Papers : le Premier ministre pakistanais en sursis
Accusations de harcèlement sexuel, Bill O’Reilly renvoyé de Fox News
Vingt-neuf tortues des Galapagos, la plus grande espèce au monde mais en danger d’extinction, ont été récupérées dans le nord du Pérou
Venezuela Trois morts dans les manifs anti-Maduro
100

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages