Ukraine: deux morts et neuf blessés ces dernières 24 heures malgré la trêve russe

© Evgeniy Maloletka/AP/SIPA

Deux personnes ont été tuées et neuf autres blessées au cours des dernières 24 heures en Ukraine, malgré un cessez-le-feu unilatéral décrété par Vladimir Poutine, qui a pris fin à minuit, ont indiqué dimanche les autorités ukrainiennes. Selon le chef adjoint de l'administration présidentielle ukrainienne Kyrylo Tymochenko, un civil a été tué dans la région de Kharkiv (nord-est) et un autre dans celle de Donetsk (est) et neuf personnes ont été blessées dans trois régions.

Vendredi et samedi, lors de cette trêve instaurée unilatéralement par la Russie à l'occasion du Noël orthodoxe, les hostilités avaient continué, même si leur intensité était moindre par rapport aux journées précédentes.

Après la fin du cessez-le-feu, l'état-major ukrainien a recensé plus d'une cinquantaine d'attaques russes aux missiles et roquettes dans plusieurs régions d'Ukraine au cours de la nuit.

La vice-ministre ukrainienne de la Défense, Ganna Maliar, a rapporté une situation "difficile" dans l'est, où se concentre l'essentiel des combats, reconnaissant que les troupes russes "avançaient dans certaines zones", mais affirmant que les forces de Kiev progressaient aussi ailleurs, "pas à pas".

Selon elle, la situation est en particulier "très difficile" à Soledar, ville située près de Bakhmout, le point le plus chaud du front, où l'AFP a constaté des duels d'artillerie vendredi après l'entrée en vigueur théorique du cessez-le-feu russe.


Retrouvez cet article sur ParisMatch