Ukraine : deux morts et neuf blessés malgré la trêve russe

L'Ukraine recense quelques victimes au cours du cessez-le-feu décrété par la Russie.  - Credit:ANDRE LUIS ALVES / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP
L'Ukraine recense quelques victimes au cours du cessez-le-feu décrété par la Russie. - Credit:ANDRE LUIS ALVES / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP

La trêve unilatérale de 48 heures décrétée par le président russe à l'occasion du Noël orthodoxe a pris fin samedi 7 janvier à minuit. Mais au cours des 24 dernières heures, deux personnes ont été tuées en Ukraine, indiquent les autorités ukrainiennes. Selon Kyrylo Timochenko, chef adjoint de l'administration présidentielle ukrainienne, un civil a été tué dans la région de Kharkiv (Nord-Est), un autre dans celle de Donetsk (Est) et neuf personnes ont été blessées dans trois régions.

Vendredi et samedi, lors de cette trêve instaurée unilatéralement par la Russie à l'occasion du Noël orthodoxe, les hostilités avaient continué, même si leur intensité était moindre par rapport aux journées précédentes. Après la fin du cessez-le-feu, l'état-major ukrainien a recensé plus d'une cinquantaine d'attaques russes aux missiles et aux roquettes dans plusieurs régions d'Ukraine au cours de la nuit.

À LIRE AUSSIGuerre en Ukraine : le conflit s'invite dans les églises

L'armée russe a assuré avoir mené des frappes sur des casernes militaires à Kramatorsk, dans l'est de l'Ukraine, et infligé de lourdes pertes à son adversaire. « En réponse à la frappe criminelle du régime de Kiev dans les premières minutes de janvier 2023 […], les forces russes ont mené une opération de représailles », a annoncé le ministère russe de la Défense dans son rapport quotidien, précisant avoir frappé deux casernes. Le bombardement ukrainien sur Makiïvka avait tué 89 soldats russes au Nouvel An. La d [...] Lire la suite