Ukraine : pas d’intervention directe de l’Otan pour éviter "une guerre totale en Europe"

Le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, s'est exprimé vendredi 4 mars à l'issue d'une réunion d'urgence. Il a annoncé que les membres ont rejeté la demande de Kiev de créer une zone d'exclusion aérienne en Ukraine. "Les Alliés ont convenu que nous ne devrions pas avoir d’avions de l’Otan opérant dans l’espace aérien ukrainien ou des troupes de l’Otan au sol, car nous pourrions nous retrouver avec une guerre totale en Europe". Décryptage de Jean-Jacques Héry.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles