Ukraine : dépistage de drogue en direct, parodie... La campagne mouvementée de l'élection présidentielle

franceinfo
Le comédien novice en politique Volodymyr Zelensky a remporté une victoire écrasante à la présidentielle en Ukraine face au président sortant Petro Porochenko. Entre eux, la campagne a été marquée par un duel tendu.

Les Ukrainiens étaient appelés aux urnes, dimanche 21 avril pour le second tour de l'élection présidentielle. Les candidats ont mené une campagne considérée comme la plus violente de l’histoire du pays, et ce quasiment sans se croiser. La seule rencontre entre le président sortant, Petro Porochenko, et son adversaire, le comédien Volodymyr Zelensky, a eu lieu vendredi, à seulement deux jours du vote, dans le plus grand stade du pays, comptant 70 000 places. Franceinfo revient sur les quatre faits marquants de cette campagne hors normes.

Les candidats se soumettent à un dépistage de drogue et d'alcool en direct

Dans un message vidéo, posté le 3 avril, Volodymyr Zelensky (41 ans) invite Petro Porochenko (53 ans) à se soumettre à un dépistage de drogue et d’alcool, pour prouver aux Ukrainiens "qu’il n’y a, parmi les candidats, ni alcoolique ni drogué". "LUkraine a besoin d’un président en bonne santé", argue-t-il. Deux jours plus tard, Petro Porochenkon se rend dans un laboratoire public du stade olympique, devenu lieu symbolique de la campagne. Volodymyr Zelensky, quant à lui, a choisi un centre médical privé.

Les deux visites médicales ont été relayées sur les réseaux sociaux, suivies par des milliers d’Ukrainiens en direct, et les deux certificats de santé ont été scrupuleusement analysés par les militants des deux camps. Ainsi, il s’est avéré que l'homme en blouse (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi