En Ukraine, la "décommunisation" et la chute des symboles soviétiques

L'Ukraine a longtemps conservé des liens politiques avec Moscou, mais la révolution pro-occidentale de 2014 a changé la donne. Le nouveau gouvernement a instauré une politique de "décommunisation", condamnant les anciens dirigeants soviétiques et supprimant les monuments en leur honneur. Cette politique divise les Ukrainiens, certains regrettant encore l'URSS, notamment dans la région industrielle du Donbass. Reportage de Gulliver Cragg.

Retrouvez notre série de reportages sur les 30 ans de la dissolution de l'URSS :

Trente ans après la dissolution de l’URSS : Staline regretté en Russie ?

Géorgie post-soviétique : une émancipation sous la tutelle de l'Église orthodoxe


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles