Guerre en Ukraine : ce qu'il faut retenir du 212e jour de l'invasion russe

© PHILIPPE HUGUEN / AFP

Des référendums d'annexion par la Russie ont débuté vendredi dans quatre régions d'Ukraine  contrôlées entièrement ou en partie par Moscou, au 212e jour de l'invasion russe du pays. Ces scrutins sont qualifiés de "simulacres" par Kiev et les Occidentaux et qui, en outre, marquent une escalade majeure du conflit. Dans le même temps, Kiev revendique de nouvelles avancées de son armée dans l'est du pays.

En parallèle, la mobilisation de centaines de milliers de réservistes russes se poursuivait en Russie, le Kremlin cherchant la parade aux avancées de l'armée ukrainienne, forte des livraisons d'armes occidentales. Les forces de Kiev, qui ont mené une contre-offensive éclair dans le nord-est ce mois-ci, ont affirmé qu'elles continuaient de faire reculer les troupes russes.

Les informations à retenir :

- Début des référendums d'annexions

- Une commission d'enquête de l'ONU rapporte des "crimes de guerre commis en Ukraine"

- Les forces ukrainiennes poursuivent leur avancée

- La mobilisation partielle des Russes se poursuit, alors que certains tentent de quitter le pays

Référendum d'annexions : un scrutin au porte-à-porte

Une commission d'enquête de l'ONU a reconnu que des "crimes de guerre ont été commis en Ukraine" , évoquant notamment des bombardements russes sur des zones civiles, des exécutions, des actes de torture, des mauvais traitements ainsi que des violences sexuelles. Les critiques internationales n'ont pas empêché Moscou de poursuivre ses plans de référendums en Uk...


Lire la suite sur Europe1